Onsei-Do

 "Onsei" signifie "son" en Japonais. Les deux idéogrammes qui composent ce mot expriment l'idée que la vibration de la voix émanant de soi permet d'être "comme un soleil debout", c'est-à-dire en reliance, dans la verticalité de la conscience, avec notre dimension la plus lumineuse, rayonnante, éclairée/éclairante.

"Do" signifie "la Voie", le chemin sur lequel le pratiquant avance pas à pas vers lui-même.

 Onsei-Do est donc "la Voie du Son", pont sonore entre esprit et matière, entre conscience et expérience, entre absolu et relatif, dont la pratique permet de retrouver notre nature originelle, avant l’identification au rôle du « je » que nous croyons être.

L'Onsei-Do propose une approche à la fois ancestrale et originale au niveau de la pratique du Son. Ancestrale, de par sa connexion originelle avec l'antique principe de Kototama, enseignement millénaire de l'art de la maîtrise du Son par la pratique des "mots-âmes" ; originale, de par le regard neuf qu’elle nous invite à avoir sur l’intention de toute pratique.

Pour en savoir plus sur l'Onsei-Do, cliquez ICI.

KOTOTAMA
 

Le Kototama est une pratique du Son qui a été conservé au Japon depuis des millénaires.
En japonais, kototama signifie "mot-âme" ou "esprit du mot" : cet art de la pratique du Son, caché volontairement pendant des millénaires, sous-tendant les mythes du Shinto et conservé sous le sceau du secret dans la famille impériale du Japon, a été dévoilé par l'Empereur Meiji à la fin du XIXeme siècle, et a commencé à être transmis en occident au milieu du XXeme siècle, par Nakazono Sensei.

Morihei Ueshiba, le fondateur de l'Aïkido, en fut un ardent pratiquant, et en disait :
"Il n'y a pas d'Aikido sans Kototama : l'Aikido est une méthode de fusion avec Kototama, l'esprit de l'univers… l'aikido est né à travers l'écho du son…"

Les "mots-âmes" sont les sons purs qui cristallisent les vibrations originelles que nous percevons ensuite comme couleur, son et forme, dans le monde manifesté.
Avant que toute manifestation soit perceptible dans le plan matériel, son essence vibre, résonne  sur les plans subtils : ainsi, chaque principe manifesté par la couleur, le son ou la forme, a un kototama, un "mot-âme", une vibration principielle sacrée qui contient son essence, et en permet la manifestation.
Kototama, le chant des "mots-âmes", nous invite à l'écoute de l'Etre, à la présence simple à l'Ici-Maintenant, par la résonance intérieure des sons originels.

En séance,  j'utilise le chant des mots-âmes pour accompagner l'être vers des dimensions énergétiques et émotionnelles qui ne lui sont habituellement pas accessibles, et/ou pour finaliser le travail thérapeutique et énergétique réalisé avec la kinésiologie ou la relation d'aide.

MISOGI

Le Misogi est une pratique très présente chez les shintoïstes. Elle consiste en une purification à la fois physique et spirituelle de tout son être.
Le Misogi se pratique de deux façons :  soit sous forme d'ablution (sous des cascades) pour purifier le corps, soit sous forme de méditations afin d’affiner les perceptions et de retrouver son essence divine.
Dans l'Onsei-Do, Misogi est un temps de purification sonore des plans physique, énergétique, émotionnel et mental.
Par l'utilisation en conscience des instruments (bols tibétains, vaisseaux de cristal, carillons koshi et shanti, songpods, etc) et par le chant de mots-âmes spécifiques, j'ouvre un espace sonore permettant d'expérimenter un temps de lâcher-prise total dans le ressenti de l'énergie des sons purs, et de vivre un temps privilégié de libération des tensions et de purification des énergies physiques et subtiles...

Misogi est à la fois une douche et un massage sonore, nettoyant et purifiant sur les trois plans, dans l'ici-maintenant, permettant, par la résonance du son, de restaurer notre harmonie intérieure.

Vivre un Misogi est une expérience particulière, un moment de rencontre avec l'âme du Son, un temps béni de reliance avec soi, dans lequel chacune et chacun peut se retrouver dans l'espace sacré de la présence aimante et unifiée...
Les sons et les vibrations permettent de dissoudre blocages énergétiques, physiques, émotionnels, psychiques, par la mise en résonance des atomes qui nous composent.
Après un Misogi, vous vous sentirez détendu, apaisé, relaxé, joyeux, avec une énergie renouvelée et la sensation d'avoir retrouvé pleinement accès à votre intégrité sur tous les plans.

BOLS TIBETAINS


 « Au commencement était le son… »
Pour la philosophie tibétaine, le souffle et le son président à l’origine du monde.
En attribuant à certaines sonorités des vertus harmonisantes et rééquilibrantes, les tibétains nous offrent un protocole riche et original. Le son des bols tibétains permet, en agissant directement sur les chakras, d’harmoniser l’ensemble des liaisons entre le psychisme, l’émotionnel, l’organique et l’énergétique. Par leur vibration, leur résonance, leur transmission et leur fréquence, les bols sonores nous convient à un voyage intérieur, apaisant et ressourçant.
Les bols tibétains thérapeutiques sont composés de 7 métaux au minimum, ceux permettant de travailler sur tous les plans ayant 9 ou 12 métaux. J'ai la chance de travailler avec des bols anciens à 7, 9 et 12 métaux, achetés il y a une vingtaine d'années directement auprès de tibétains émigrés en France.


VAISSEAUX DE CRISTAL


Les vaisseaux de cristal émettent un son expansif agissant sur les tissus les plus profonds du corps. Leur composition en quartz pur résonne avec la silice de notre organisme pour renforcer notre métabolisme. Notre corps énergie prend support sur la silice (SiO2) alors que notre corps physique s’appuie sur le carbone (Co2). Sur un plan vibratoire, les bols de cristal vont permettre une harmonisation des lieux et une clarification des champs énergétiques. Ils sont utilisés par grand nombre d’experts feng-shui à travers le monde.

Les effets du chant des vaisseaus de cristal sont de nature à ancrer et à permettre une mise à la terre lumineuse. Ils favorisent ainsi une énergie de paix et de stabilisation.
La structure interne spiralée et la forme arrondie des vaisseaux de Quartz produisent un son multidirectionnel. Le son nous encercle, nous traverse et nous fait vibrer. Les vibrations générées par les vaisseaux de Cristal de Quartz activent nos cellules et touchent notre ADN.
De plus, il est mentionné dans les textes védiques hindous que le cristal de roche amplifie 15000 fois l’intention posée lors de son utilisation.

CARILLONS SHANTI ET KOSHI


Fabriqués sur la base du nombre d'or, ces délicats instruments de musique ont un effet relaxant et apaisant. Les sons qu'ils produisent sont riches en harmoniques, ont un effet direct sur les ondes cérébrales (permettent de passer en ondes alpha et thêta) et mettent en résonance nos différents plans de conscience.

SONGPODS

"Peau faite de métaux, Os fait de mystère,
Coeur fait de cristaux, Esprit rempli de Secrets ;
Son language est la musique, et il chante l'amour."

Cela a peut-être commencé il y a des millions d'années... quand la Terre Mère était jeune, et grandissait...
... et qu'une rivière souterraine se  condensa, formant les Cristaux Rêvant, que l'on nomme à présent "Diamants Herkimer"...
... Ou cela commença peut-être il y a quelques milliers d'années, quand les Femmes-Médecine Iroquoises maitrisèrent le pouvoir de guérison de ces Cristaux, les utilisant pour éloigner les maladies
et restaurer l'harmonie du corps et de l'esprit...
...et cela continue à présent... lorsque la Dernière Petite-Fille de sa Lignée Iroquoise de Femmes-Médecine (AmyLee, "Celle qui attrape l'Arc-en-Ciel") reçut en rêve l'image d'un "Pod" (littéralement "une cosse") contenant de la Musique en Cristal pour l'Etre Humain...

Les SongPods sont de fascinants "météorites musicaux" qui permettent, de par les éléments uniques qui les composent (fragments de météorites, diamants Herkimer, et... ingrédients secrets d'Amy Lee !) de procéder à de véritables nettoyages des mémoires cellulaires.